Directeur

Myanmar

Le Myanmar (Birmanie jusqu’en 1989) reste une énigme, contrée mystérieuse coupée du monde et déchirée par des luttes intestines. S’il s’est effectivement enfermé dans la xénophobie sous l’égide d’une dictature. Il n’en reste pas moins un pays extraordinaire qui compte certains des sites les plus féeriques au monde, telles la fabuleuse cité en ruine de Bagan ou le lac Inle. “Voici la Birmanie et elle ne ressemble à aucune contrée connue” : ainsi parlait Rudyard Kipling en 1898. Quelque cent ans plus tard, vous pourrez dire la même chose de ce pays.

Circuits

Ville, nature et histoire du Myanmar, 6 jours >>

Les essentiels du Myanmar, 7 jours >>

Les multiples facettes du Myanmar, 9 jours >>

CONSEILS PRATIQUES :

> Vestimentaires :

Prévoyez des vêtements amples et légers, un lainage pour les soirées, un chapeau, des lunettes de soleil, des chaussures de marche ainsi qu’un imperméable.

> Pourboires :

Il n’est pas obligatoire de laisser un pourboire, mais il est d’usage de le faire.

> Coutumes :

Respectez les coutumes locales en évitant de porter des shorts et des tenues indécentes dans les lieux de culte. Il est déconseillé de prendre des fragments de monuments ou de statues. Les contrôles à la sortie du territoire sont sérieux. Les bijoux et objets de valeur doivent, pour être exportés, avoir été payés en dollars ou en F.E.C. (Foreign Exchange Certificate, monnaie interne qui a une valeur équivalente au dollar) et être accompagnés d’une facture en trois exemplaires d’un magasin autorisé. La prostitution est interdite et la législation est très sévère en matière de délits de moeurs.

> Photos :

Il existe une taxe sur les caméscopes à l’entrée des sites qui coûte environ 3 dollars (2,20 euros).